La bulle de Lili

En vrac

Le technicien Enedis est passé. Et puis cet aprem le technicien Sogemachin est passé. Ils ne se sont pas coordonnés. Ils n’ont pas communiqué entre eux. Moi gentillette, j’ai fait rentrer les deux, montré le compteur, ils ont tous les deux trifouillé, et maintenant j’ai peur qu’on me facture quelque chose ou qu’on me reproche quelque chose. J’ai peur d’avoir été trop gentille et que ça se retourne contre moi. J’ai peur, encore une fois, d’avoir mal fait en voulant seulement être sympa. J’ai peur qu’on me reproche de ne pas avoir compris avant pourquoi j’avais deux interventions prévues chez moi le même jour. J’ai peur d’être le dindon de la farce et de le payer.

Depuis ma conversation avec ma psy hier j’ai une tristesse, un vague à l’âme. Je sais qu’elle a raison. Que je fais tout pour foutre cette opération dans un joli paquet cadeau avec une coupe de champagne pour faire passer la pilule, mais que la pilule ne passe pas. Depuis six ans. Que je suis en train de ruminer et qu’en fait ce cancer, même, je ne l’ai pas digéré.

Je me demande si je t’aime. Je me demande si tu me manques. J’aurais tellement de choses à te raconter, tu sais.
Le plaisir que j’ai à organiser ma maison pour les AirBnb de cet été. Que ça me fait penser à mon château, tu sais ?
Les pigeons qui sont partis.
Le périple que j’ai organisé avec les petits.
Mes cinq jours à la montagne dans un super appart.
Mon envie de sexe.
Mais je me retiens, tu sais. J’étais contente d’avoir à te souhaiter ton anniversaire dimanche, ça m’a donné une bonne excuse pour rompre ce silence que je nous ai imposés. Je suis triste de sentir que tu t’es à ce point-là détaché de moi. Que tu trouves finalement que c’est une bonne chose que nous ayons rompu. Que ça ne pouvait pas fonctionner sur le long terme.
De manière totalement égocentrique j’aurais aimé que tu me coures après. Que tu tiennes bon. Que tu te battes pour moi. Que tu aies envie de faire un bout de chemin plus long avec moi, et qu’on se tienne la main dans les turbulences de cet été.

Je.