La bulle de Lili

Weekend

Ce fut un weekend très sympa. Où j’ai pris plaisir à aussi être seule, et ça, ça me fait du bien.
Vendredi matin, mal à la tête, aucune énergie : je file au bord de mer profiter des 25 degrés. Je marche une petite heure. Je commence à avoir mon petit rituel, en fait : je me gare, je sors pieds nus de la voiture, je vais sur la plage, je fais l’aller les écouteurs dans les oreilles, les pieds dans la mer, puis je m’assois, face à la mer, je me mets Om Nama Shivaya en regardant la mer, le bleu, les petites vagues, le vent, le soleil, les gens qui passent, et puis je fais le retour sans musique, en m’emplissant du bruit de la mer.
Après, le cours de yoga m’a redonné du peps, j’ai bien travaillé l’après-midi puis suis allée faire un cercle de femmes, toujours avec ma prof de yoga. C’était un beau moment, surtout le moment où j’ai tiré la carte, qui m’a dit : ralentissez le rythme, la vie est toujours belle, le monde est magnifique.
Bref, c’était chouette, et samedi matin, j’ai bossé, puis suis allée me promener encore en bord de mer avec les copines. Un aprem doux, au soleil, à discuter de tout et de rien. J’adore vivre ici pour ces moments-là.
Puis on rentre, je repars chez moi et elles reviennent, elles deux, plus mes deux autres copines, apéro mojito à la maison avant de sortir voir des humoristes d’un petit comedy club de ma ville. C’était un moment "nimp", entre les mojitos bus à la maison et la bouteille de rosé avalée en quatrième vitesse avant le spectacle, on est arrivées bien pompettes au spectacle. Le moment nimp, quoi, qui fait que j’ai toujours mal à la tête deux jours après. Mais bon, on a vraiment ri, le spectacle était très sympa, et on s’est couchées direct après. Faut pas pousser non plus.
Dimanche matin, je me lève avec ce mal au crâne, et je décide d’aller prendre l’air, d’aller marcher au bord d’un grand lac. Comme je suis à côté de chez Rémi, je l’appelle, il vient marcher avec moi, on le fait en une heure, c’était sympa. Puis je rentre This is Us, sieste, et à 16h, ciné pour aller voir De plus belle.
Je pensais être plus émue par ce film, me sentir plus touchée ; finalement non. Clara et Em, par contre, en sont sorties en pleurant. Ca me fait bizarre. C’est quoi, une armure que je me mets, pour pas me sentir touchée par des histoires de cancer du sein ?
Je sais pas.
Et bref, ce matin, toujours mal à la tête. Damned.