La bulle de Lili

La liste

Bon, je sais pas quoi écrire, mais en même temps j’ai plein de choses à dire. Je fais une liste, tu crois ?

- Vendredi j’ai covoituré avec deux mecs sympa et pas prise de tête. Ca s’est fini en chants et en danses dans la voiture, et surtout, bon esprit, simple, à rigoler. Du coup j’ai envoyé un texto aujourd’hui pour proposer un apéro la semaine prochaine. C’est typiquement le genre de mecs qui peuvent devenir des potes parce qu’ils sont hyper ouverts et sympa. Je n’attends rien de plus, juste élargir mon cercle, et j’ai l’impression que je tiens quelque chose, là. On verra, mais je suis contente d’avoir eu l’envie de le faire, la légèreté de le faire sans me dire "mais qu’est-ce qu’ils vont penser ?". M’écouter en fait. Ecouter cette petite voix, me faire confiance.

- C’est d’ailleurs amusant parce que j’ai eu un rendez-vous avec une kinésio jeudi, qu’on a travaillé là-dessus, et qu’écoute, ma foi, j’ai l’impression que je m’en sors plutôt pas mal ces temps-ci à ce niveau-là. J’arrive plus à me laisser porter. Me faire confiance sur la charge de boulot, mon rôle de mère, de femme, mes amis, ...

- Et donc on en vient à ma relation avec A. Quel prénom je pourrais lui trouver ? Attends, je cherche un prénom qui commence en A. Arsène, tiens. Voilà, je te présente Arsène, ce garçon avec qui je sors depuis… depuis quoi, finalement ? un mois et demi ou deux semaines ? on compte la semaine de pause ?
Bref. Je laisse venir, je profite du moment présent, tout ça, c’est chouette, c’est vraiment quelqu’un de chouette. Mais ça fait deux jours que je me dis : alors, je lui dis que j’en ai marre ? marre d’être tout le temps celle qui relance, celle qui demande si on se voit, celle qui est en demande. Je lui dis, ou je laisse couler et je vois s’il me relance, éventuellement, à un moment donné ? Et s’il me relançait pas ? Je crois que tu vois, la confiance en moi, là, elle a un souci. Elle se dit : si je le relance pas, lui, il va me zapper, en fait, tout simplement. Et c’est ça que j’ai du mal à accepter, et du coup je veux contrôler le truc.
Alors du coup je fais quoi ? Je contrôle, je contrôle pas ? J’envoie un message pour lui parler de mon ressenti ? Je sais pas comment le tourner.
Il y a quelques semaines… (un client vient d’appeler, j’ai perdu ma phrase. Je voulais écrire quoi ?!)
Bref...
On verra.

- Ce midi, pause dej avec Clara, je comptais rester au bureau, mais mes collègues étant tous partis à L* en conférence, je me retrouve seule, et ya un beau soleil dehors, et je suis en sandales, alors zut.