La bulle de Lili

Etre moi

Pour tout te dire je traverse une période assez bizarre. Ultra intense. Une période de turbulences et en même temps d’apaisement. C’est vraiment étrange.
Je suis bien, je suis très bien, sûre de mes choix, de ma vie, et d’un coup, je bascule. De manière irraisonnée. Et je me dis des choses affreuses, des choses horribles, que je ne mérite pas d’avoir mes enfants, d’avoir mes amis, d’avoir cette vie, que je suis incapable de gérer les choses, que je suis incapable de profiter du moment présent. Tout ça, je me le dis, ça me panique, ça monte, ça monte, alors je m’isole dans un coin, j’écoute mes émotions, je les mets en lumière, j’explose, et puis ça part. Et puis tout va bien. Jusqu’au prochain coup.
C’est épuisant, j’ai l’impression d’être schizophrène, et surtout, d’être tellement fragile. De ne plus savoir quoi faire. D’être désorientée, là, sur cette route. J’essaie de faire des choix censés, raisonnés, et puis je ne les fais pas, et je m’en veux. Pourquoi suis-je incapable de les tenir, alors que j’en ai tellement envie ?
J’ai l’impression d’être revenue en plein dans mes problématiques d’au retour de l’Italie, il y a 13 ans. De ne pas arriver à arrêter l’apéro, à arrêter de fumer en soirée, parce qu’alors je me sens libre. Et ma volonté c’est vraiment de me sentir libre tout le temps, en fait. Et j’en ai les clés. Il me manque quoi ?
J’ai l’impression que je veux sortir de ce schéma et que mes vieux démons m’obligent à y rester. A le faire de plus en plus. Comme pour exorciser quelque chose.
C’est vraiment pas simple d’être moi, je te jure.