La bulle de Lili

Merci

Et puis bon, sinon, on peut le dire : la vie est sacrément belle.
Je me regarde dans le miroir, et je vois une belle femme. Et je souris de me trouver belle. C’est nouveau pour moi cette sensation-là, tu sais. On sort de 33 ans de "je mérite pas", de "je suis transparente". Alors j’espère que j’en sors vraiment, mais oui, écoute, je le sais, je le sens.
Je me trouve belle, je me trouve drôle, je me trouve intelligente. Je n’ai aucun doute sur le fait que la vie m’amène ce que je mérite. J’ai totalement confiance. (Bon, j’écris ça, et ya forcément une petite voix qui ricane, hein. Maiiis j’ai envie d’y croire, écoute).
Je suis tellement heureuse d’avoir acheté cette maison et d’en faire MA maison, malgré le stress, malgré la panique, malgré le découvert sur mon compte en banque, malgré le timing un peu serré. Cette maison, je m’y sens bien, et puis c’est chez moi, pour la première fois de ma vie. Et je choisis la déco que je veux, moi. Ca m’est jamais arrivé. C’est trop trop bon.
Ce boulot, je m’y sens bien, aussi. Ces boulots. Je ne sais pas comment ça va évoluer mais j’ai confiance. Tout s’est toujours déroulé à merveille.
Je me sens bien dans cette ville, dans cette région, je me sens bien entourée de tous ces gens-là et je mesure ma chance de les avoir autour de moi, toujours prêts à me tenir la main quand ça ne va pas. Je ne sais toujours pas trop pourquoi ils restent tous, mais ils m’engueulent quand je dis ça, alors je me dis que je dois être aussi exceptionnelle qu’eux, et se dire ça, c’est aussi trop trop bon.
Je pourrais parler encore et encore de la beauté de mes deux enfants, que je suis tellement heureuse d’avoir dans ma vie. Mais tellement tellement.
Bref, c’est une bonne période. Je sens enfin qu’une grosse page, un chapitre, et peut-être même un livre entier se referme(nt). J’aborde l’année 2019 avec sérénité et douceur.
Merci.