La bulle de Lili

← Retour au journal

avril 2012

Le contrôle

Cette grossesse ouvre la porte à énormément de questions. Quand j'en parle autour de moi on me dit que je réfléchis trop. Perso je trouve pas, je trouve que je me pose beaucoup de questions, mais je préfère me les poser plutôt que d'être désemparée ou mal préparée par la suite. Bon c'est vrai que la plupart du temps je pousse mes questions très très loin, mais ce n'est pas pour autant que ça me fait paniquer. Depuis cet après-midi j'entrevois un autre aspect de la maternité : mettre au monde un enfant malformé ou handicapé. Tout ça parce que je disais à ma meilleure (...)

L'herbe sous le pied

Bon bah voilà, je l'ai annoncé au boulot. En fait je crois que je suis déçue... Ma patronne a super bien réagi, m'a félicité, tout ça. Son assistante : que dalle, pas un mot. La commerciale, à qui je l'annonce au cas où elle l'ait pas entendu : "si si j'ai entendu mais franchement je m'en doutais, j'en ai eu un ya pas longtemps, je SAIS". Ah. Bah ya des choses que moi je sais pas alors. Tu vas être fatiguée...tu t'endors vite le soir...faut pas monter les escaliers...faut bien cuire la viande...blabla... Ok j'ai dit que j'étais preneuse de tous les conseils. En fait je me (...)

La pénible

Je sais pas, je me dis que c'est moi qui dois être trop exigeante. Il est toujours à droite et à gauche, sur le chantier de la nouvelle maison, à la ferme, et sur un autre chantier qu'il a pris juste avant qu'on sache que la maison était à nous. Il ne s'octroie quasiment jamais de temps libre. Enfin, si, mais quand je travaille : hier soir il a mangé avec sa famille, ce midi il voit les copains,... Il se plaint qu'il n'a le temps de rien. Qu'il est débordé. Et je le crois, je le sais en plus, qu'il court vraiment partout. Ce qui m'emmerde c'est qu'il ait toujours du temps pour (...)

Workless

J'en peux vraiment plus de ce boulot. En fait ce qui me gave le plus c'est que je n'ai pas de travail... Je suis là depuis 14h30 et je n'ai strictement rien à faire. Je traîne sur le net, j'attends...j'ai même pris des bouquins...mais rien de rien. Et je suis là jusqu'à 23h00. Comme je le dis toujours, bosser en horaires décalés, ok, mais à condition qu'il y ait du boulot quoi... Des fois c'est dur de me raisonner et de me dire que pendant que je suis enceinte il vaut mieux que je reste à ce boulot, que je reste "tranquille". Je te jure, des fois j'ai juste envie de tout plaquer (...)