La bulle de Lili

← Retour au journal

octobre 2010

Ca m'énerve

Je suis en colère contre elle. J'ai toujours été là pour elle, toujours présente. Toujours à demander comment elle allait, à la soutenir quand elle se faisait larguer par son mec, à l'aider à trouver des études qui lui convenaient. Je me suis beaucoup inquiétée pour elle, quand elle était coincée dans un pays, que son mec avait pris son passeport et qu'elle ne pouvait plus sortir du territoire. On rigole pas trop avec ce genre de choses, là-bas. Et puis elle s'en est sortie. On se parlait beaucoup, dès que ça allait pas, on se parlait, elle me racontait ses malheurs avec (...)

Faire quelque chose

Il est parti en vacances, depuis 4 jours, et moi je suis perdue. J'erre dans l'appartement, je ne sais pas quoi faire de mes dix doigts, enfin si j'aurais bien 10 000 idées mais je n'arrive pas à trouver la motivation nécessaire. J'ai envie de l'appeler tout le temps, pour entendre sa voix et qu'il me dise que tout va bien, qu'il m'aime, mais il est dans un pays de l'autre côté de l'océan et on ne peut pas se joindre autrement que par mail. Quand il n'est pas dans le désert, comme maintenant. Résultat, j'attends dans mon canapé, dans mon lit, j'achète des bouquins, je comate (...)

Compte à rebours

J'ai un compte à rebours dans ma tête. Enfin, plusieurs, même. 3 jours avant qu'il revienne de son voyage. Je suis contente qu'il ait décidé d'y aller. Un collègue m'a dit : vous le laissez partir comme ca, sans vous, ca vous dérange pas ? ca m'a laissé un peu perplexe. Pourquoi ca me dérangerait, vu que moi je bosse et que ca fait trois semaines qu'il tourne en rond à la maison ? il a bien raison d'en profiter. Et puis il est avec un ami là bas, ils se sont pas vus depuis longtemps. Et puis il fait des choses qu'il ne fera jamais avec moi pasque j'ai trop peur. De l'escalade, (...)

C'etait...

C'était...Parfait, tout simplement. Les copains ont commencé à arriver vendredi soir, on a été boire un coup quand je suis sortie du travail. Puis samedi matin, petit déj à 8, et je retrouve une enveloppe sur ma chaise. Je reconnais l'écriture de Lina, une collègue de qui je suis très proche et qui sera présente l'après-midi. "Tiens-toi prête à 12h30, on s'occupe de tout !". A 12h32 j'ai ma robe, et mes petits talons, je l'attends. Elle arrive avec une esthéticienne, et me dit que l'équipe au boulot m'offre pour ce jour spécial une manucure et un maquillage. J'adore qu'on (...)