La bulle de Lili

← Retour au journal

juin 2010

Les faibles

Je me dis que je dois pas être faite pour ce boulot. Un client m'a parlé comme à une merde aujourd'hui. Mais vraiment. J'ai pris son mépris en pleine figure. Je suis sûre qu'il ne se souvient même pas de la tête que j'ai. J'essayais de lui expliquer quelque chose, il n'était pas content, il ne m'a même pas écouté. A décidé de m'ignorer. Alors que j'étais en train de lui parler, il s'est barré. Je suis restée conne, et puis, devant ma stagiaire qui regardait tout ca, j'ai commencé à pleurer. J'ai eu le syndrôme de l'ORL, de l'osthéo : quelqu'un de détestable qui (...)

Ah

Une soirée passée hier, comme on les aime. On fait une grillade, entre copains, on prend un taxi pour aller en boîte, on commande des bouteilles, on danse et on fait les cons toute la soirée. J'ai vraiment beaucoup apprécié, on avait un bon esprit, et on était bien, tous les cinq. Un bon petit groupe. Ce qui me fait réfléchir à chaque lendemain de soirée c'est : je ne récupère pas autant qu'avant, et surtout, je supporte de moins en moins les "retours" de la cigarette le lendemain de soirées, où j'ai fumé. Je fume pas en temps normal, alors dans ces moments-là j'en abuse. (...)