La bulle de Lili

← Retour au journal

septembre 2007

L'heure du bilan

Hé bien voilà, on y est. Je suis rentrée. J'ai fini ma saison. Bilan mitigé. Hier soir, on était tous au bar, on s'est bien amusés, j'ai regretté que la bonne ambiance arrive seulement le dernier soir. On était tous là, on avait fermé le bar, les garçons faisaient les djs avec les musiques qu'ils ont utilisé pour les spectacles, on buvait tous un coup ensemble, avant de tous repartir. Mais bon, l'été aura été ambigu, aura été mitigé. De très belles rencontres, ça, je ne le nie pas, cinq ou six personnes que j'ai vraiment envie de revoir. De bons moments, autant (...)

Bizarre...

Je suis bizarre. De retour chez moi, j'ai du mal à renouer avec ma vie virtuelle...je sais pas comment expliquer. Je regarde fréquemment si des gens que je connais sont connectés sur internet, je leur parle, et au bout de pas longtemps, je dis que je dois m'en aller, qu'on se reparlera plus tard. Je n'arrive plus à trouver de choses intéressantes à faire sur Internet, je n'arrive plus à rester quatre heures d'affilée devant mon ordi. Tant mieux, je trouve; mais du coup je n'arrive plus trop à parler avec plein de personnes avec qui pourtant j'aimerais bien parler. Bref. (...)

Hop

Bon, hé bien voilà, ma reprise d'internet s'est bien passée. Ca fait une heure et quelques que je suis connectée, et je ne m'ennuie pas, je n'ai pas envie de fuir. Internet, me revoilà, je suis sûre que je t'avais manqué. Il y a aussi que Lia m'avait laissé un message hier soir sur MSN en me disant qu'elle partirait bien en vacances à la Toussaint. D'accord, elle se connecte ce matin, moi aussi, on décide d'une jolie destination, des billets d'avion à 50€, et hop, quatre jours à la Toussaint. Ca me met de bonne humeur, de savoir que je vais partir, tu peux pas savoir. L'envie (...)

Erasmus...

L'an dernier à cette date j'étais là haut, dans ma capitale nordique. Il y a deux ans à cette date j'étais en train de me préparer, pour ma station balnéaire italienne. Là je suis là, dans mon intermède, à préparer mes affaires pour repartir. Mais je repars peu, je repars pas longtemps, 10 jours seulement, 10 petits jours, avant de retourner à C* et de reprendre les cours, normalement. En même temps si je devais repartir, là, ça m'ennuierait de devoir me refaire des amis, me refaire un tissu social, sortir à nouveau... Mais Erasmus me manque, quand même. Cet esprit, où (...)

Mauvaise donne

Je lui pose, à peu près une fois par semaine, la question. Est-ce que quelqu'un t'a dragué ? est-ce que t'as été tenté ? tu peux me le dire franchement, tu sais. Et il me répond, il me dit que oui, il a eu des opportunités, mais qu'il a jamais voulu franchir le pas parce qu'il est bien avec moi. Me parle d'une Finlandaise qui l'a draguouillé ya quelques mois de ça, il s'en est rendu compte quand ses copines sont parties de la fête et elle est restée avec lui, mais rien, il avait pas envie de plus, il est parti lui aussi. Me dit ça avec une appréhension, alors qu'il ne s'est (...)

Paris

Mes quatre jours à Paris sont passés tellement vite... Déjà, aller de B* à G* jeudi matin, aller chez Dédé, et passer la journée ensemble. Rejoindre Marie, Océane, et Jules, le soir, manger ensemble, avoir les conversations qui nous caractérisent, sans queue ni tête. Aller dormir chez Océane, et partir à 5h et quelques le lendemain matin. Rejoindre Romain à la gare, Romain que je n'ai pas revu depuis le mariage du frère d'Océane, avant mon départ pour la Finlande. On prend le train ensemble, on parle pendant les quatre heures de trajet, on se raconte tout ce qu'on n'a pas pu (...)