La bulle de Lili

← Retour au journal

novembre 2005

Novembre

Novembre a commencé, l'automne aussi, avec sa série de réflexions sur le temps qui passe trop vite... Novembre a commencé avec un mieux au moral, du majoritairement à la visite d'une de mes meilleures amies, pour cinq jours, qui m'a fait réaliser de la chance que j'avais d'etre ici, qui m'a fait prendre conscience de beaucoup de choses,notamment de mon évolution en italien...des amitiés liées ici...ca fait du bien de voir des gens que l'on aime etre heureux, et avoir envie de revenir parce qu'ils ont passé un très bon moment. Alors je souris. J'oublie mes moments de stress, (...)

Pf

Je sais pourquoi il faut que j'arrete de boire dans les soirées : parce qu'à chaque fois que je bois, je suis sure de plaire, et quand ce n'est pas le cas, alors je doute, ou je me tourne vers quelqu'un à qui à la base je n'ai pas forcément envie de plaire. Constat fait après la dernière soirée ici...je m'aperçois que je veux plaire, mais que ce jeune homme préfére largement la compagnie de ma colocataire...et le vieux complexe que je développe toujours face à quelques une de mes meilleures amies revient : c'est normal, elle est plus jolie, plus charmante, plus drole, plus (...)

11 novembre

11 novembre, jour férié en France. Ca me fait le meme effet que le 14 juillet...ici ,il fait un temps de 11 novembre, mais tous les commerces sont ouverts. Ils en ont rien à faire de la victoire de la France en 1918. J'ai hate que ma mère vienne ici...je ne sais pas pourquoi, ma famille ne me manque pas d'habitude. Et là, j'ai des évènements qui me reviennent en tete, comme une visite de musée avec mon beau père, et je n'ai qu'une envie, c'est de le refaire. De les voir. D'etre là-bas. Et ce qui me fait le plus bizarre, c'est que c'est une envie de partir, mais pas de fuir, parce (...)

Bientot...

Je vais bientot etre tata...ca se précipite, là-bas, tout le monde attend cette naissance pour les prochains jours, les prochaines heures. Et je me rends compte que ca va surement changer quelque chose. Que la naissance de ces deux petits etres va tourner une page dans l'histoire de ma famille : mon frère ne sera plus seulement mon frère, mais aussi un père de famille. Ma mère sera grand-mère, et moi, j'aurais deux petits enfants qui, quand ils penseront à moi, penseront à leur tata. Deux petites personnes qui vont chambouler un ordre pré-établi, et qui, pourtant, ne sont que (...)

Au passage du train

Quand je vois un train passer, sur le pont à coté de celui où je passe tous les matins, je me demande où il va. Je me dis que j'aimerais bien sauter dans ce train, et partir. D'une manière générale j'aime voyager. J'aime etre dans les gares, les aéroports, et me laisser porter. Enregistrer les tickets, les bagages. Acheter des livres, magazines, que je ne ferais que feuilleter finalement parce que j'aime regarder le paysage, remarquer les petites choses qui forment un tout lors d'un voyage. Acheter de quoi grignoter. Chercher mon quai, mon wagon, ma place. Regarder les gens autour (...)

Je vais le revoir

Décision prise à la va-vite, vendredi soir, je vais passer quelques jours dans la capitale française. Décision qui va me couter cher, mais décision prise, on ne revient pas en arrière. Meme si je reviens chez moi dans trois semaines, j'en avais trop envie. Je vais revoir Anne, et je vais aussi revoir Arthur. Je mange avec lui mercredi midi. Enfin normalement. En lui envoyant un message, je suis à Paris, appelle-moi si tu veux qu'on se voie, je pensais pas qu'il répondrait. Et puis si, il me dit, d'accord, ca sera sympa de se voir. Le sourire aux lèvres, mais je ne sais pas à quoi (...)