La bulle de Lili

← Retour au journal

juin 2005

Le premier !

Et voilà ! sur les conseils de Cactus, j'ai pris mon courage à deux mains, et je commence donc en tant qu'auteur sur JEL ; ça me fait bizarre, j'ai surtout l'habitude d'être lectrice...m'enfin faut bien essayer ce côté ci aussi :) (...)

journées vides

Ca m'énerve vraiment d'habiter dans une nouvelle ville depuis à peine un mois et d'avoir déjà perdu l'envie de la découvrir. Je veux dire, au début, je reconnaissais vraiment rien, j'avais un plan sous le nez tout le temps, et je crois que c'est ça ma période préférée : j'adore me perdre dans une ville, voir de nouvelles rues, découvrir des raccourcis...un plan se dessine peu à peu dans ma tête, mais très lentement, et je souris quand je reconnais un nom de rue, que je l'associe à ma balade de la veille. Maintenant je suis passée à l'étape suivante : j'ai parfaitement (...)

Qui Suis-Je

Je suis une fille de qui on dit Lili c'est une fille forte, besoin de personne, indépendante, regarde, elle voyage, va à l'étranger, elle a vraiment de la chance. Je suis une fille qui a vu, un par un, tout doucement, tous ses amis se caser, trouver l'amour, le vrai, tu sais Lili, c'est fou, je te souhaite vraiment de vivre ça un jour, c'est tellement fort, tellement beau ! Je suis une fille qui a toujours plein d'histoires à raconter, Stéphane m'a téléphoné, le beau gosse de mon immeuble m'a regardé ; une fille futile en somme. Mes amis adorent quand je leur dis "oh mais je t'ai (...)

je n'aime pas les dimanches

Je crois que c'est une constatation que je fais assez souvent : les dimanches, souvent, je trouve que ce sont vraiment des journées vides, une parenthèse... Je veux dire, quand je sors le samedi soir, le dimanche qui suit, je dors, puis j'erre dans mon appartement, à la recherche d'une chose à faire. Télé ? non, le dimanche, c'est rarement intéressant à la télé, rediffs, émissions nulles...Aller en ville ? oui, mais voilà, dimanche tout est fermé ; aller en ville consiste donc à aller au musée, et ça, il faut vraiment avoir envie (enfin c'est mon point de vue : aller au (...)

L'ennui

Pfff je m'ennuie...dehors, il va pas tarder à pleuvoir, et puis il fait froid, ça donne pas envie de sortir. A la maison, il n'y a pas grand chose à faire non plus : Nathalie et un ami regardent la télé, ça doit être les infos ou quelque chose comme ça, mais je n'ai pas envie d'aller les rejoindre. Je me plains souvent d'être toute seule dans cette ville, pas encore vraiment d'amitiés, mais en même temps, je n'ai pas envie de me joindre aux gens qui habitent cette maison. Hier soir je m'en suis vraiment voulue : Nathalie m'a proposé de sortir un peu, avec elle et ses amis, (...)

Nostalgie

Aujourd'hui en consultant mes messages, surprise : j'ai accès sur Passado aux messages que l'on me refuse depuis des mois ; c'est à dire que jusqu'à présent, je savais que j'avais des messages, je voyais le nom des personnes qui me les envoyaient, mais je ne pouvais pas les voir ; sentiment très frustrant...avec le temps la frustration s'efface, on finit par oublier. Et là, oh surprise : vous avez accès à vos messages. Des messages qui datent pour certains d'environ un an...et qui viennent tous de personnes connues entre l'âge de 6 ans et de 8 ans, quand j'étais à l'école (...)

Du mieux et du soleil

Je me sens bien, moins seule dans cette grande ville. Hier j'étais en congé, et avec Nathalie on a décidé d'aller se balader, direction une petite ville charmante, vraiment, où il doit bon faire vivre, et puis le soir elle m'a emmené dans un bar typique d'ici, et c'était vraiment sympa. C'est ce que j'ai dit à un copain hier sur msn, c'est que il y a encore une semaine, je n'avais qu'une envie, c'est de rentrer, et là depuis hier ça va mieux. Je recommence à avoir le goût de voir des choses, de découvrir. Je me sens bien, et je suis sûre que le soleil qui brille depuis ce matin (...)

Les effets du soleil

C'est fou les effets que le soleil engendre... Tout d'abord une envie de me sentir belle, et bronzée (et c'est pas gagné quand on est pâle à en mourir et qu'on a une peau qui adore prendre des coups de soleil !), une envie d'aller sur une plage, d'aller tremper mes pieds dans l'eau, et d'un peu frissoner en pensant avec délice "ouh elle est froide...." Une envie aussi de faire la fête, de retrouver tous mes amis, et de faire une fête comme on fait d'habitude, au début du mois de juin, chez l'un d'entre nous, et qui ont la réputation d'être toujours réussies...et puis ce qu'il y a (...)

Lui

Quand elle s'est réveillée ce matin, pour partir travailler, elle a entendu un bruit dans la salle de bains. Elle savait, que c'était Lui, qui rentrait de soirée, qui allait dormir, alors qu'elle se levait à peine pour rejoindre le monde du travail. Alors comme elle voulait le voir, quand même un peu, elle a fait semblant de s'étirer juste quand il est sorti de la salle de bains. Et de dire, d'un air faussement innocent, Tiens, c'est toi ! ben qu'est-ce que tu fais là à cette heure-là ? Lui, il a un peu souri, de son sourire de charmeur, car c'est vrai c'est un coureur, on me (...)

le mardi, c'est raviolis

Passé quatre jours énormes avec ma meilleure amie, venue de France pour visiter...c'était vraiment bien, et on fait plus de choses en quatre jours que ce que j'ai pu faire depuis que je suis là ! Rien d'intéressant à dire. En l'espace de quelques jours j'ai pris l'habitude de la voir ici, de cohabiter avec elle, comme avant, quand on était colocs dans ce grand appartement. Du coup là ça me fait un grand vide de ne plus la voir. Je pensais pas que ça me ferait cet effet là, mais je suis triste, envie de rien faire. Pourtant le soleil est revenu, il faut que j'en profite, ça va (...)

L'appel de la France

C'est très bête, et le pire c'est que je le sais, puisque ça fait seulement deux mois que je suis ici. Mais que voulez-vous, je suis une jeune dame qui avait l'habitude de rentrer au moins une fois par mois dans sa petite ville, qui se trouvait à 200 km de là où elle étudiait, et qui d'un coup se retrouve propulsée à 1000 km, et n'est pas encore revenue en pays connu depuis ! Ce qui me manque en France ? oh, pas énormément de choses...juste le fait de ne pas penser constamment au hors forfait dans lequel je m'enfonce dès que je passe un coup de téléphone...de regarder des (...)

Les constatations de Lili

Alors voilà, après ce week-end passé dans la tranquillité brulante (dû à la température !) d'une maison de campagne, j'ai été amenée à faire plusieurs constatations. Tout d'abord, c'est fou comme quand on a attendu ces deux jours de repos, ils passent à une vitesse phénoménale, même si tout ce qu'on a eu le temps de faire durant ce week-end, c'est se tartiner de crème solaire, se baigner dans la piscine, feuilleter des magazines, et commencer le dernier roman de Coelho (soit dit en passant je le trouve beaucoup mieux que le Onze Minutesqui s'égarait totalement de son style (...)

Dans un sous-marin

C'est ça le problème quand on a des bouchons dans les oreilles : l'impression constante d'être dans un sous-marin. Le monde autour n'est plus le même, on est un peu déstabilisés. Pour ma part je suis surtout déstabilisée du côté droit : je me suis rendue compte que quand les gens étaient à ma gauche, tout va bien, mais dès qu'ils se déplacent un peu, c'est le drame, la confusion, je ne suis pas certaine, je dis "qui me parle" : c'est la panique. A part ça je me prépare pour aller voir un peu en ville ce qu'il y a pour la fête de la musique. Je vais enfin savoir ce que ça (...)

C'est ça, être aigrie ?

Je pense que c'est dommage, à 20 ans, d'être aigrie, mais je pense bien que c'est ce mot là qu'on doit coller sur ce sentiment. Ou peut-être exigeante, je sais pas... Je m'étais faite une joie de ce week-end en France, en me disant, chouette, je vais pouvoir appeler mes copinous, ils vont pouvoir m'appeler, pas besoin de se soucier du hors forfait. Je prends les choses en main, établis après mûre réflexion une liste des personnes URGENTES à appeler : - mes deux meilleures amies, que je n'ai pas eu au téléphone depuis début mai, l'une pasque overbooking, l'autre pasque (...)

Feel like having a baby

C'est bizarre, en ce moment, j'ai une envie de bébé. Pourtant, je ne suis pas ce genre de filles à l'aise avec les enfants, mais alors pas du tout, au contraire, je suis plus de celles qui craignent les enfants... Mais c'est depuis ce rêve que j'ai fait, où j'étais enceinte, de trois mois je crois, mon ventre commençait tout juste à s'arrondir...le père était un ami à moi (mais alors je sais pas pourquoi lui, pasque dans la vraie vie c'est juste un gars très gentil...mais c'est tout), et c'était agréable comme sensation. Et depuis, dans le bus qui m'emmène ou me ramène du (...)

les moments de joie

savoir que je vais passer une bonne soirée, avec plein d'amis repenser à une soirée, à tous ces petits moments où on a dit, fait des bêtises, où on a ri, on s'est tous sentis complices recevoir un appel ou un sms, sans que ce soit "orange info" : on pense à moi ! mettre mes pieds dans la mer (même en plein hiver, c'est un rituel chez moi, je peux pas aller à la mer sans avoir mis mes pieds dedans, même si je hurle de froid) me mettre en maillot de bain sur ma terrasse quand il fait beau sentir la crème solaire, voir des marques de bronzage apparaitre (ou les imaginer, pasque (...)

Envie d'écrire...

Une envie d'écrire, qui vient, subite...Mais trop de choses à dire, trop, trop... Je suis bête, bête à en mourir. Une amie très chère m'a annoncé tout à l'heure que le gars dont elle rêvait a fini par l'embrasser, au cours d'une soirée particulièrement romantique. Les deux filles de mon travail, avec qui je fais des choses, comme manger ensemble, ou aller boire un café en ville, ou que sais-je encore, n'arrêtent pas de parler de leurs promis : ainsi, l'une va le voir pendant une semaine entière cet été, et l'autre s'est fait proposer d'habiter ensemble dès que ce sera (...)

Friday Night Fever !

Quelle décadence...mais quelle bonne soirée même si on s'est retrouvées à trois, alors qu'on voulait faire une soirée avec plein d'autres stagiaires...m'enfin les trois meilleures sont venues ! Acheter de l'alcool dans un night shop, se caler sur la place principale, bondée, à 23h30, dû aux joueurs de djumbé qui égaient l'atmosphère...sentir l'effet petit à petit de la vodka, se sentir juste bien...rire pour n'importe quoi...oser remballer tous les gars qui arrivent et s'assoient d'office, bonsoir mesdemoiselles, vous vous sentez seule ? non non on voudrait juste rester (...)

Légèreté dominicale

Aaah, aller au marché de bon matin, sentir toutes ces saveurs, ces fruits, ces légumes, ces épices...goûter aux melons, pastèques, abricots, oranges, à chaque étalage...ça fait du bien de se faire le marché un dimanche matin, surtout quand la température a daigné redescendre un tit peu ! Aujourd'hui je me sens toute légère. Il fait bon, frais, ça change, ça soulage. Il faut dire que la raison de ma légèreté réside aussi dans le fait que ce bel éphèbe, qui travaille dans le même établissement que moi, a décidé hier que je lui plaisais, et a décidé d'être très (...)

Puérile

Je suis bête à en mourir. Je sais, je me répète, mais pourtant c'est vrai...Tout ça juste pasqu'aujourd'hui, pas d'attentions de sa part, apparemment il a laissé tomber l'idée de me courtiser. Tout de suite vient la question mais pourquoi ? et hélas je n'ai pas encore bien trouvé la réponse. Ce que je sais c'est qu'à cause de ça j'ai un moral super bas, et que j'ai tout remis en question. Je n'ai pas envie de tout déballer ici, ça va un peu mieux, mais dans le bus pour rentrer j'avais les larmes aux yeux. Parce que je me dis que dans ma bande de copains, je suis l'éternelle (...)

Time goes by

Aujourd'hui ça va mieux. Une bonne nuit de sommeil, ya pas à dire, mais ça recharge quand même bien les batteries... Viens d'apprendre que mon coloc part cet aprem pour Ibiza. Je ne le reverrais plus. Il aura fait un passage éclair dans la maison, même pas un mois, en trouvant le moyen de partir deux semaines au milieu au bord de l'Océan. Je commençais à m'habituer à sa présence, je commençais à pouvoir lui parler sans rougir (comme je le fais avec toutes les personnes que je connais pas vraiment). Et voilà, lui aussi il s'en va. J'arrive pas à croire que ça fait déjà deux (...)

L'écoute absente

Je crois que je deviens très bonne au jeu du je-fais-semblant-d'écouter. Jacques, vieux monsieur qui habite avec moi, a la verve facile, et aujourd'hui est tout particulièrement bavard. Je crois que c'est le départ de mon coloc qui l'a affecté, il l'adorait. Du coup, il se sent seul, et croit que moi aussi. Tout à l'heure alors que j'étais tranquilou pépère sur l'ordi, il m'a amené une pile de magazines, pour me distraire. Surprise, je me dis, il a peut-être glissé quelque chose pour moi à l'intérieur, un petit mot...que nenni, c'était juste une pile de magazines. Là, il (...)

Et la mienne de Poupée Russe, elle est où ?

Juste sortie des Poupées Russes...retrouver les personnages de l'Auberge Espagnole, que j'ai dû voir vingt fois, fait le même effet que retrouver des vieux copains...cliché, mais vrai... Un film rempli de choses tellements vraies justement...comme cet instant, où il explique que quand il a pris la main de cette fille, il s'en souviendra toute sa vie, "ces douze secondes"...un papillon dans le ventre, c'est vrai ! j'adhère, j'adore...comme cette envie de rencontrer la bonne, la vraie, tout en disant que finalement, on ne peut jamais savoir à l'avance si c'est la personne avec qui (...)

Un sourire

Croisé mon bel Ephèbe aujourd'hui...petite conversation de deux minutes,où des deux côtés s'accroche l'espoir : "tu finis à 18h ? ah dommage, moi 23..." "et sinon, dans la semaine, peut-être ?...", un sourire, et puis on doit retourner bosser chacun de notre côté... Ma décision est vite prise : comme me l'a conseillé Jenn, faut que je lui parle moi-même, pas d'intermédiaires,on est pas au collège... A 18h, je sors du boulot, descends me changer, et croise son regard dans la cantine, qui se situe à côté de mon casier...je descends au vestiaire, je remonte poser mes (...)

Histoires de téléphone

Hé bien voilà : il a fallu presque trois semaines pour avoir une réaction de mes deux meilleures amies...et un mail assez virulent aussi. L'une m'a écrit un mail, genre "surprise ! c'est moi ! ça va ?", l'autre m'a appelé. Encore 40 min passées à parler avec elle (aie aie le hors forfait), elle est toujours la même. Mais je préfère la voir en vrai. Il y a des personnes, comme ça, avec qui la relation est différente au téléphone et en vrai. Il y a des personnes, comme mon meilleur ami, que j'ai tellement l'habitude d'avoir au téléphone, que du coup, quand on se voit (ce (...)